Lors de cette formation pratique, les élus travaillent en petits groupes et présentent leurs travaux au grand groupe. Ainsi ils analysent les textes juridiques et formulent le plan d’action à mettre en place.

  • Identifier les missions et le fonctionnement du CHSCT.
  • Evaluer  les outils à la disposition du CHSCT pour bien mener sa mission.
  • Proposer des actions de prévention.

3 jours (pour les entreprises de – 300 salariés)

5 jours  (pour les entreprises de + 300 salariés)

Maîtriser les missions et le fonctionnement.

Les missions du CHSCT : proposition, enquête, inspection.
Le fonctionnement : réunions du comité, rôle du secrétaire.
Le règlement intérieur du CHSCT.

Mettre en œuvre les moyens d’agir du comité au quotidien.
Le crédit d’heures, les moyens matériels et de déplacement, le recours au droit d’alerte du comité (dont nouveau droit en matière de santé publique et d’environnement) et aux experts.
La mise en place facultative d’une instance unique de coordination des CHSCT.
Le droit à l’information et les consultations obligatoires : sur quels sujets et quels projets ? sous quelles formes et quels délais ?

Instaurer une collaboration active avec les interlocuteurs internes et externes.

Les acteurs internes :

  • Rôle de la direction,
  • De l’encadrement,
  • Des salariés,

Les acteurs externes : Inspecteur du travail, services de santé au travail, médiateur professionnel, CARSAT.

Se repérer dans les textes relatifs à l’hygiène et la sécurité.

Les textes essentiels, les principes de base de l’hygiène et de la santé/sécurité.
Comprendre l’importance du document unique d’évaluation des risques (DUER).

Enquêter après un accident du travail ou un constat de danger grave et imminent.

Accident du travail, accident de trajet, danger grave et imminent :
Définir les situations et identifier leurs conséquences,
Enquêter : Quand, pourquoi et comment ?
Analyser un accident de travail.

Contribuer à la prévention et l’amélioration des conditions de travail au quotidien.
Réaliser des inspections efficaces avec des grilles outillées.
Participer à l’élaboration du programme de prévention.
Exercer la procédure d’alerte.
Doter le CHSCT d’un plan d’action opérationnel.

Cerner les obligations liées à l’organisation générale de la prévention.

  • Lister tous les documents, informations et formations obligatoires en CHSCT
  • Veiller à la mise en place du plan de prévention dans le cas d’interventions d’entreprises extérieures.

Identifier les obligations légales concernant certains thèmes spécifiques.

  • Les TMS (Trouble Musulo-Squelettiques),
  • Les travaux en Hauteur,
  • Les nuisances physiques,
  • Les substances et préparation dangereuses,
  • Les équipements de protection individuelle,
  • Les risques professionnels,
  • La dégradation de la qualité relationnelle.

Communiquer efficacement et participer aux réunions de CHSCT

  • Préparer la réunion en synthétisant tous les éléments recueillis,
  • Construire et développer un argumentaire,
  • Utiliser des techniques de communication adaptées.

Prévention des Incivilités au travail,la médiation professionnel.

Qui peut se trouver confronté à une situation de violence ou à des incivilités dans le cadre de son travail ?
Comment se manifestent les violences et incivilités au travail ? quelles sont les causes ? Harcèlements, insultes, menaces, agressions physiques, …
Quelles peuvent être leurs conséquences sur la personne qui en est victime ?
Les droits des salariés, les obligations du CHSCT.

Cette formation est évaluée par séquence. L’outil d’évaluation est un QCM. En fin  de séance, les apprenants réalisent une évaluation. Cette évaluation est complétée par une mise en situation.

Vous souhaitez suivre cette formation ?

> Contactez le secrétariat de l’EPMN ou envoyez un message ci-dessous :

Formulaire de demande de contact formation CHSCT

1 Identité
2 Coordonnées
3 Demande
Office workers writing on whiteboard

Publics concernés

Membres du CHSCT

Télécharger le programme
La lettre d'informations sur la médiation professionnelle

Un mail / mois maximum.